À propos de Maison BERHT

Je n’ai pas encore été pompier, ni élagueur.
Sinon, j’ai plus ou moins tout fait. Pas mal d’écoles aussi (mais quand j’étais petite).
Aujourd’hui, je me tiens presque bien, mais je touche à absolument tout. Donc j’ai fait du graphisme, de la vente, des luminaires, de la sculpture, des ventes d’antiquités, … et j’arrête ici l’énumération pour que vous ne deviez pas trop scroller.
Bon, alors, pourquoi pas fabriquer des tapis ?
Je suis très émotive devant un revêtement de sol. J’adore les carrelages qui ont connu 5 générations de pieds, je tombe amoureuse de tapis berbères, je souris devant un Kilim et je suis complètement fan d’art moderne. J’aime tester, rater et recommencer.
J’ai donc décidé d’imprimer toutes mes émotions tapissières sur des surfaces en vinyle. Pas n’importe quel vinyle, il est recyclable, et porte le label VinylPlus.
Il y a plein d’avantages à cette matière : elle aime l’eau, les animaux, n’est pas fragile, n’accumule pas de poussière, et n’a pas peur des allergies.
Et j’ai appelé tout ça « MAISON BERHT ».
J’aime l’idée de « rentrer dans la maison BERHT », au bercail, @home, dans le nid … là où l’on ne répond plus de rien, où l’on peut être soi et retirer ses chaussures.
J’espère que vos pieds fouleront mes tapis.
Virginie